.

news

(Sep 26, 2014)

Artères a l'immense bonheur de vous annoncer la mise au monde de leur nouveau clip Oréade.

Que ce rêve vous enchante!

Oréade, le clip, cliquez ici

(Dec 19, 2012)

C'est autour d'un feu de joie qu'Artères interprétera trois morceaux acoustiques, ce premier décembre, lors de l'inauguration du Coin Aux Étoiles, nouvelle salle culturelle qui vise à offrir un espace de création, d'expression et de promotion aux artistes des mots, des sons et des images.
Lieux: Le coin aux Étoiles. 79 Rue Notre Dame, 7000 Mons. Belgique.
Heure: Dès 19h30.
Pour plus d'informations sur la programmation:
http://www.facebook.com/LeCoinAuxEtoiles

(Dec 14, 2012)
Le clip, cliquez ici
(Dec 13, 2011)
Le clip, cliquez ici
(Oct 18, 2011)
Artères tourne le clip «Vers où ?» - cliquez ici
(May 6, 2011)
Concert au Centre Culturel Omar Khayam (Bruxelles)
(Dec 10, 2010)
Concert au DNA (Bruxelles)
(May 25, 2010)
Le site officiel d'Artères est en ligne..

bio

Artères est un ensemble musical, fruit de la rencontre entre Athane Adrahane (paroles, chant, guitares) Théa Daguirys ( piano, clavier, basse, percussions), Guillaume Sens Deterre (guitares, piano, clavier, percussions). De l'amitié de ces trois sensibilités musicales, à cheval entre ville, montagne et colline, s'enfanta un paysage balayé par des mélodies poignantes, façonné par les secousses de percussions roulantes, baigné dans des atmosphères de glace, d’eau, de feu, peuplé par des chants de terre et des mots coup de sang.

 

Artères est aussi une flèche qui, par le récit musical et visuel, interroge les ouvertures et les fermetures respiratoires de notre siècle (Vers où ?). Artères s'essaie alors à une danse circulatoire entre la diversité des régions expressives, à acheminer de nouvelles perceptions (Vent d'étoile) ainsi qu'à déployer les ailes de l'imaginaire (Oréade).

 

En 2010, Artères a sorti une démo de 12 titres, accompagné d'une série de concerts.

musique

Extraits

concerts

Concerts le 6 mai 2011 à 20 heures
Centre Culturel Omar Khayam
144, Av. Brugman - 1190 Bruxelles

info@ccok.be - 02 513 20 43

--------------------------------------------------------

Concert au DNA le 10 décembne 2010 à 20 heures
Lire la critique

--------------------------------------------------------

images

vidéos

Pour un confort de vision optimum des vidéos HD de ce site, veuillez patienter un peu avant de lancer la lecture..

Oréade

En version HD (+/- 400Mo), ou sur youtube :


Vent d'étoile

En version HD (+/- 400Mo), ou sur youtube :


Vers où ?

En version HD (+/- 400Mo), ou sur youtube :


textes

Vers où ?

Vers où migrent les grives griffées par le givre?

Vers où se perdent les doux rêves des rivières ?

Vers où s’en sont allées les prières des déportés ?

Vers où dérivent les révoltes de nos livres ?

Vers où courent les loups criblés de courroux ?

Vers où me riftent tes telluriques musiques ?

Vers où chercher les clefs de l’intense cité ?

Vers où fleurer un vent de liberté ?

Vers où prier?

Vers où crier ?

Vers où courrons-nous quand s’ouvriront tous ces verrous ?

Verrous, ces villes sans terres d’asiles.

Verrous, ces âmes sans courage.

Verrous, ces discours sans recours.

Verrous, ces cages où fermentent nos rages.

Verrous, ces coups qui nous foutent à genoux.

Verrous, tes silences où butent mes sos-anges.

Verrous, mon corps fermé à tes aurores.

Verrous, vers où, vers…ouvert.

Ouverts, ces vers où se désaxe la syntaxe mortifère.

Ouvertes, ces mers de calme et de mystère.

Ouverts, ces airs, exils de mes colères.

Ouverts, les arts, terres solaires.

Ouverts, tes yeux où plongent mes vœux.

Paroles : Athane Adrahane
 

Vent d’étoile

Je m’évanouis dans tes songes pendant que ton chant dans mon ventre sonde

ce temps qu’il nous reste à découvrir

les fissures par où il nous faudra partir.

Où tes rêves me mènent-ils ?

Où tes rêves me mènent-ils ?

Tes mains dessinent dans mes déserts

à la chevauchée de nos espaces solitaires

ces terres encore sauvages.

Ensevelis-moi dans tes mirages.
 
Où tes vents d’étoile me mènent-ils?

Où tes vents d’étoile me mènent-ils?

Dans l’océan de nos sueurs ton souffle embrase tes lèvres. Non, je n’ai plus peur que sans moi tu ne meurs.

Je disparaîtrai dans tes songes.

Je disparaîtrai dans tes ondes.

Dans tes ondes.

Paroles : Athane Adrahane

presse

Artères au DNA, Bruxelles, le 10 décembre 2010

Tu abandonnes ton vaisseau du côté de Recyclart, haut les coeurs, en route vers le poumon du centre ville: le DNA!
Au calendrier, Artères: du rock alternatif coronarien ne souffrant pas d'artériosclérose!
Le myocarde est desservi par quatre conduits, deux mâles et deux femelles!
Athane Adrahane (paroles, chant, guitares), Tara Daguirys (clavier, piano, basse, percussions), Guillaume Sens Deterre (guitares, piano, clavier, percussions) et Tom ( batterie, claviers).
Le muscle principal, Athane, est philosophe de formation, poète et essayiste, ce bagage influencera l'écriture des morceaux.
P1050235
20:45'
P1050244.JPGAprès avoir tourné en cage pendant trente minutes, le matos étant monté, le quatuor s'installe sur scène.
Mains moites, jambes molles, bouche sèche: le trac peut se lire sur tous les visages, normal c'est le baptême du feu: un tout premier concert!
On a beau être dialecticien, affronter un public, même s'il est composé de têtes connues, n'est pas une sinécure.
'Kids Devil'... dans les caves divines se terrent les inutiles...
Ce ne sera pas du Loana, ni du Michèle Torr... mais du French rock sec et chaotique, lorgnant vers Noir Désir avec quelques touches de Sinsemilia.
Crispée, Athane agrippe le micro, ses compagnons, eux, sont déjà plus confiants et s'appliquent à
décorer les lyrics d'un fond sonore urbain intense.
P1050247.JPGLes instruments sont interchangeables, après avoir bastonné, Tara passe derrière ses claviers: ' Cher monde adulte' , un cri digne d' Edvard Munch!
Temps mort incommodant entre chaque titre , l'art de meubler les vides s'acquiert au fil des concerts!
' ? les dents' en plus d'être philosophe, Athane s'est tapé des études médicales et l'ordonnance, comme il se doit, est illisible pour les profanes... mon regard traverse le brouillard... nous dit-elle avant de piquer une crise hystérique.
Elle a la rage, cette enfant.
Aubert au bout du fil la conseille: Crache ton venin, petite!
Une chanson d'amour (sic) : 'Le Petit Prince' ou Saint Exupéry rencontrant Polnareff, du romantisme déchirant.
' Saloyatheweya' un yodeling oriental baignant dans une purée de clavecin.
'Le petit enfer' un trip hop Sartrien sur fond de tempête de sable.
Nine Inch Nails croisant Haendel et Lawrence d'Arabie dans le الصحراء الكبرى‎ , sur lyrics Maldoror.
Pas banal!
'Vers où' mais si tu préfères 'Verrou' c'est OK.P1050248.JPG
Et ver roux, pour pêcher la sardine dans le Molenbeek?
Du cinglant post punk/new wave.
'L'ourson' , Winnie est petit, le titre sera bref. Du Bach sur bruitages Sonic Youth.
'Solitaire, solidaire' tragique romantic pop sur coulis de noires et blanches Chopin.
Une chanson exorciste (sic, bis), Athane a reçu une mini-guitare du bon saint et elle se défoule comme un gosse qui sait que dans 10' il devra aller faire dodo dans la grande chambre noire: ' I'm not': du punk rageur agrémenté d' une séquence lecture Charles Baudelaire au féminin!
'Guérison' du rock épique après une visite chez Sigmund, ça cogne et ça hurle, on va arriver à la catharsis!
La suivante fut composée en pensant à Antonin Artaud , c'est une chanson de canicule (sic, ter) : 'La Forgia', un chant guerrier théâtral et tribal.
Un électrochoc brutal.
La dernière, pour laquelle Athane sort son second cadeau de Saint-Nicolas, une espèce de saz ou d'oud miniature: ' Hadale' direction les enfers d'Orient à la poursuite de Brian Jones.
P1050250.JPG
60' intéressantes, Artères, un groupe au potentiel énorme!

Michel Preumont (10/12/2010)

contact

This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)

les artères

Athane Adrahane | Paroles, chant, guitares.

Théa Daguiris | clavier, piano, basse, percussions

Guillaume Sens Deterre | guitares, piano, clavier, percussions.

chris.. | web, poegraphe.

Sd